French
English
German
Italian

GPF Physical Palladium ETC (FR)

GPF Physical Palladium ETC

L'un des ETC de palladium physiquement garantis les moins chers du marché actuel.

  • Total Expense Ratio de 0,2%

  • Soutenu physiquement avec du palladium alloué dans des coffres-forts

  • Propriété suivie avec Distributed Ledger Technology

L'investissement dans le Palladium

Demandes

Les données de Johnson Matthey suggèrent qu'en 2019, 84,2 % de la demande de palladium a été réalisée dans son utilisation comme catalyseur automatique, principalement dans les systèmes d'échappement d'essence. En effet, les catalyseurs automobiles ont été l'utilisation dominante du palladium pendant de nombreuses années, en raison de la législation de plus en plus stricte sur les émissions, qui a exigé des charges de palladium de plus en plus importantes. Les propriétés catalytiques du palladium sont également largement responsables de son utilisation dans l'industrie chimique (4,8 %). Le palladium est utilisé dans l'industrie électrique (6,4 %) dans des composants tels que les cadres de connexion, les connecteurs et les cartes de circuits imprimés, et trouve des applications de niche dans la dentisterie (2,7 %) - notamment au Japon - et la bijouterie (1,2 %). 

Actuellement, le palladium est également un produit d'investissement de niche grâce à une gamme de véhicules d'investissement comprenant des barres et des pièces de palladium et des fonds négociés en bourse physiquement garantis. À l'avenir, la capacité du palladium à stocker et à catalyser l'hydrogène devrait lui permettre de jouer un rôle dans l'économie mondiale de l'hydrogène en développement.

L'investissement qui Brille

Comme d'autres métaux précieux, le palladium présente un certain nombre de qualités intéressantes en tant qu'investissement, notamment:

  • Une Offre de diversification

  • Le marché est actuellement déficitaire

  • Est un pari sur le renforcement des réglementations en matière d'émissions automobiles

Comme la plupart des métaux précieux, le palladium a historiquement montré une faible corrélation à la performance des marchés des actions et de la dette, tout comme l'or et l'argent. Au cours des 20 dernières années, la corrélation du palladium au comptant par rapport aux marchés des actions et de la dette n'est que de 0,3 et 0,1 respectivement 1, tandis que la corrélation à l'or et l'argent est un peu plus élevée, à 0,3 et 0,4 respectivement. Avec une corrélation aussi faible avec les marchés des actions et des obligations, même de petites allocations au palladium permettent d'améliorer de manière significative l'efficacité et les caractéristiques de risque d'un portefeuille 60/40.

De nombreux investisseurs n'aiment pas les métaux tels que le palladium en tant qu'investissement car ils ne rapportent aucun flux de revenus tout en encourant des frais de stockage. Cependant, nous vivons aujourd'hui dans un monde où les liquidités ne rapportent pas ou peu d'intérêts et où les rendements des obligations d'État sont faibles ou négatifs, ce qui rend l'argument contre la détention de palladium beaucoup moins pertinent. Il convient également de noter que, selon le FMI 2, les pandémies font généralement baisser les taux d'intérêt réels sur plusieurs décennies, ce qui implique une fois de plus un environnement favorable à l'investissement dans le palladium.

Un Marché en Déficit

Le marché du palladium est pratiquement déficitaire depuis 2009, et si le déficit devrait se réduire cette année en raison de la destruction de la demande induite par le coronavirus, la fiabilité de l'offre reste une question ouverte. En effet, l'Afrique du Sud, un des plus grands producteurs de palladium, continue à avoir mal à exploiter ses mines en raison des fermetures induites par le Covid-19, qui surviennent juste après les fermetures dévastatrices dues aux pénuries d'électricité du début de l'année.

Renforcement de la Réglementation sur les Émissions

Un certain nombre de tendances environnementales ont influencé le prix du palladium au cours des dernières années et devraient continuer à influencer la demande de palladium. Au premier rang de ces tendances figurent des réglementations plus strictes en matière d'émissions en Europe et des normes environnementales plus strictes pour le marché automobile chinois ; l'UE a un objectif contraignant la réduction des émissions d'environ 40 % d'ici 2030, et la Chine vise à réduire les émissions d'environ 28 % au cours de la même période. Ces forces environnementales ont conduit et continuent à conduire:

  • une demande accrue de voitures à l'essence au détriment des voitures à moteur diesel

  • une demande accrue de voitures hybrides

  • une demande accrue de voitures électriques

Le palladium étant le principal catalyseur utilisé dans les convertisseurs catalytiques des véhicules à essence, le passage à l'essence à la suite du scandale des émissions de diesel à la fin de 2015 a été un moteur puissant de performance. La croissance des véhicules hybrides a également été un moteur important du marché du palladium, étant donné que ces véhicules nécessitent en général les plus grandes quantités de métal 3. Le marché mondial des véhicules hybrides devrait également connaître une croissance de 10 % par an au cours des quatre prochaines années 4, ce qui devrait continuer à soutenir le marché du palladium.

Historique des Prix

Le prix du palladium a augmenté d'environ 3 fois au cours des 20 dernières années, ce qui est comparable au gain du S&P 500 d'environ 2,5 fois au cours de la même période. Toutefois, il convient de noter que la quasi-totalité des performances du palladium se concentre sur les 4-5 dernières années, ce qui coïncide avec le scandale des émissions de diesel et la réponse réglementaire qui s'en est suivie. Pour un certain nombre de raisons, le palladium n'a pas été un investissement en métaux précieux aussi populaire que l'or et l'argent, et il est relativement en retard par rapport au domaine des actifs d'investissement. Cela dit, avec un accès plus large et des perspectives intéressantes, le comportement des investisseurs pourrait commencer à changer à l'avenir et faire en sorte que le palladium se comporte comme les autres métaux précieux face à une stimulation monétaire sans précédent.

Propriétés

Le palladium est un élément chimique portant le symbole Pd et le numéro atomique 46. C'est un métal rare, dense et brillant, de couleur blanc argenté, et il est considéré, avec le platine, l'iridium, l'osmium, le rhodium et le ruthénium, comme l'un des métaux du groupe du platine (MGP). Les MGP sont tous très résistants à l'usure et au ternissement et sont généralement résistants aux attaques chimiques. Ils sont donc considérés comme métaux "nobles". Ils possèdent également d'excellentes caractéristiques à haute température, une grande résistance mécanique, une bonne ductilité et des propriétés électriques stables. Les platinoïdes possèdent en outre des propriétés catalytiques (c'est-à-dire qu'ils peuvent accélérer certaines réactions chimiques). Le palladium est remarquable car il peut absorber jusqu'à 900 fois son propre volume d'hydrogène.

Occurrence

Le palladium est environ trente fois plus rare que l'or et est donc considéré comme un métal très "précieux". On trouve de petites quantités de palladium sous forme de métal libre allié à l'or et à d'autres MGP, ainsi que dans les minéraux rares que sont la cooperite, la kotulskite et la polarite.

Selon Johnson Matthey, quelque 214,4 tonnes de palladium ont été extraites en 2019. La production est assez concentrée géographiquement, la Russie (42,3 %) et l'Afrique du Sud (37,1 %) en tête, avec des contributions supplémentaires des États-Unis et du Canada (13,5 %) et du Zimbabwe (5,4 %). Les sociétés principales d'extraction de platine sont Norilsk Nickel, Sibanye-Stillwater, Anglo American Platinum, Impala Platinum, Vale, Northam Palladium, ARM Platinum et Glencore.

Histoire

Il est probable que le palladium a été découvert pour la première fois au début des années 1700 par des chercheurs d'or au Brésil, qui ont appelé ce métal "ouro podre" ("or sans valeur"). Néanmoins, ce n'est qu'en juillet 1802 que le métal a été isolé et formellement identifié comme un nouvel élément par le chimiste anglais William Hyde Wollaston, alors qu'il expérimentait sur des échantillons de platine en Amérique du Sud. Wollaston a baptisé sa découverte "palladium" d'après l'astéroïde récemment découvert, Pallas. Malheureusement, l'extrême rareté du palladium et le manque d'applications pratiques ont fait que ce métal est resté en grande partie une curiosité scientifique jusqu'au XXe siècle. 

Notes de bas de page

1 - MSCI AC Equity and Global Aggregate

2 - “The Long Economic Hangover of Pandemics”, June 2020, Oscar Jorda, Sanjay Singh, Alan Taylor

3 - “Clean-car push puts palladium in the fast lane”, Henry Sanderson and Neil Hume, January 9 2020, FT

4 - “Hybrid Vehicle Market – Analysis of Growth, Trends, and Forecast (2020-2025)

Graphs